Search Site
 

Tout savoir sur les moteurs de volets

Avec le temps, le fait de devoir utiliser une manivelle ou une sangle afin d'ouvrir vos volets roulants peut devenir un geste quotidien dont on se passerait volontiers.

Arrive alors cette idée " Pourquoi ne pas motoriser nos volets roulants, afin que cette routine quotidienne devienne un élément quasi automatique ?".

C'est alors que vous décidez de vous renseigner sur les différentes motorisations, et que l'on vous parle de commande radio ou filaire, de fins de courses, de réglages de butées qui sont, pour les néophytes comme pour les bricoleurs les plus confirmés, des termes qui peuvent amener encore plus de questions !

Mais pas de panique, chez QUOTIDOM une équipe d'experts est là pour vous aider dans la réalisation de votre projet et faire en sorte, via ce guide, les filtres sur le site etc... que tous ces termes techniques fassent partis de votre vocabulaire de tous les jours. (Ou en tout cas de votre vocabulaire le temps de la réalisation de votre projet !)

 

Shéma axe moteur volet

Grâce au schéma ci-dessus, vous avez pu voir que la mise en place d'une motorisation de volet roulant n'est finalement pas si compliquée.

Vous avez pour commencer votre tube d'enroulement. Ce tube d'enroulement peut être de formes et de diamètres très différents.

Le tube d'enroulement est essentiel pour votre installation car il sert à transmettre l'ordre à votre tablier de monter ou de descendre. Votre tablier est également attaché à votre tube d'enroulement.

C'est pourquoi votre moteur tubulaire s'insère dans votre axe d'enroulement, car grâce à la roue que nous mettons sur le site dans la section "accessoires / adaptations", située au bout du moteur, la force du moteur pourra être transmise au tube d'enroulement. Ce n'est pas tout, cette adaptation est également accompagnée d'un autre élément que l'on appelle la couronne qui sert à compter le nombre de tours qu'effectue votre tube d'enroulement afin de déterminer les butées basses et hautes.

Les butées basses et hautes correspondent à ce que l'on appelle également le réglage des fins de course. C'est à dire "apprendre" à quel moment votre moteur doit s'arrêter.

Il existe différents réglages de butées, il y a dans un premier temps ce que l'on nome les réglages mécaniques, c'est à dire que le réglage se fait sur la tête moteur via deux vis ou deux boutons. Ces deux vis ou boutons correspondant à un mouvement de votre axe.


Tête moteur mondrian

Ou il existe également le réglage électronique, qui est le plus confortable car il n'y a aucune manipulation à faire. Le moteur détermine ses fins de course de lui-même.

Il y a enfin la dernière pièce, le support moteur, lui comme son nom l'indique sera la pour tenir le moteur, ce support se fixe contre la tête moteur. De l'autre coté du tube d'enroulement on trouvera en général un embout de tube s'insérant dans une plaque pivot.

 

Donc maintenant que ces termes sont un peu plus clairs, vous pouvez faire le choix entre un moteur de technologie filaire ou un moteur de technologie radio.

Donc premièrement, point important, tous les moteurs sont alimentés par un câble ! Même si un moteur est dit "radio ". Il n'existe pour l'heure pas de moteur ayant une batterie incorporée, bien que des moteurs solaires existent chez certaines marques.

Lorsque l'on parle technologie filaire ou radio nous sous entendons "Quelle est la commande que je souhaite utiliser pour piloter mes volets ? Est-ce un inverseur fixé au mur ? Est ce une télécommande ?"

Nous allons donc vous expliquer les différences entre le branchement "filaire" et le branchement "radio".

La technologie filaire comporte en général sur son câble 4 fils, un rouge et un noir qui correspondent respectivement à l’ordre de montée ou l’ordre de descente du moteur, un fil bleu qui est le fil neutre et un fil de terre qui est le fil jaune et vert.

Ces câbles sont à brancher sur un inverseur. Il existe des inverseurs simples, c'est-à-dire montée/descente ainsi que des inverseurs plus perfectionnés permettant un réglage horaire ou même la possibilité d'utiliser les deux technologies : filaire et radio.

L'inverseur est ensuite raccordé à votre installation électrique comme tout va-et-vient qui allume vos luminaires.

Inverseur Somfy

Les moteurs utilisant la technologie radio pour faire simple, se branchent comme un grille-pain !

Bon pour être un peu plus précis, le cordon d'alimentation de ces moteurs comportent 3 fils: un rouge qui est la phase, un bleu qui est le neutre, et un jaune et vert qui est la terre.

Finalement, si l'envie vous dit, vous pouvez tout à fait raccorder une prise de terre mâle à ce câble et venir brancher votre moteur sur une prise secteur (d’où la similitude avec le grille pain !)

La technologie radio utilise quant à elle des émetteurs qui ont généralement l'apparence d'une télécommande, mais ces émetteurs peuvent aussi avoir l'apparence d'un inverseur classique.

Les émetteurs radios offrent beaucoup de possibilités, la plus intéressante étant de centraliser sur une seule commande tous vos moteurs et les rendre ainsi autonomes via une programmation horaire.

Télécommande somfy

Attention cependant les marques utilisent chacune un protocole radio qui leur est propre. Il faut donc choisir une télécommande de même marque que votre moteur.

Pour résumer, le moteur tubulaire équipé de la roue et de la couronne s'insère dans le tube d'enroulement. Le moteur vient ensuite se fixer au support-moteur et il ne reste plus qu'a faire le branchement et régler les fins de courses. Et voila la tache quotidienne rébarbative devient un souvenir !

 Nous espérons que ce guide vous aura aidé à mieux comprendre les différents filtres présents sur le site QUOTIDOM afin de pouvoir choisir sa motorisation de manière autonome.